Qu’est-ce qu’on fait

Depuis nos débuts, et grâce à la collaboration constante des Amis de Rimkieta, de nombreuses personnes se trouvant dans le besoin ont pu profiter des projets de la FAR.

Bénéficiaires des projets

  • 2.700 enfants ont fréquenté la Maternelle
  • 110 enfants réinsérés à l'école ou en formation professionnelle en ateliers
  • 103 filles non scolarisées réinsérées à l'école ou en formation professionnelle en ateliers
  • 501 mères d’élèves de la maternelle ont reçu des cours d’alphabétisation
  • 2.925 enfants  bénéficiaires de bourses d'études scolarires
  • 8 jeunes  bénéficiaires de bourse d'études universitaires
  • 808 enfants  bénéficiaires de l’activité de formation à travers le sport
  • 2.475 vélos fournées a prix social
  • 26 femmes et leurs familles bénéficient du site maraichère
  • Plus de 882 femmes ont lancé un petit commerce grâce au projet des microcrédits
  • 1.289.500 rations alimentaires grâce à la banque de céréales
  • 439.500 rations alimentaires moulus grâce à la banque de céréales
  • 163.500 services d'office grâce au cyberoffice
  • Près de 72.600 personnes soignées au Centre Médical de Soins Primaires
  • Plus de 18.150 litres d’eau extraits par jour des quatre puits
  • 7.833 arbres plantés avec clôtures, arrosage et entretien quotidien

Contrôle et suivi

La FAR évalue et réalise un suivi de tous ses projets en marche et reçoit des rapports périodiques de chacun d’eux, qui sont étudiés par le Président de la Fondation, les Patrons et collaborateurs.

Chaque responsable de projet informe Barcelone toutes les semaines, disposant d’un accès à internet dans les bureaux de la Fondation à Rimkieta. L’équipe de Barcelone répond ponctuellement aux responsables au Burkina et partagent ses commentaires et opinions.

Projet Education

On estime que Rimkieta occupe près de 40 km2 où vivent environ 65.000 personnes, la majorité des enfants de moins de 16 ans. Sur le plan éducatif, sans compter la maternelle “Valencia” de la Fondation, le quartier ne dispose que de 5 maternelles, toutes privées, et 4 écoles primaires publiques. Seuls 4% des enfants de 3 à 5 ans sont scolarisés et nombreux sont les enfants et adolescents qui vagabondent quotidiennement dans les rues sous faute de ne savoir où aller.Le but de la FAR dans ce domaine est de promouvoir et aider la scolarisation et/ou la formation professionnelle, spécialement chez les enfants et chez les adolescents.

 

 

Projets en marche

Maternelle "Valencia" (2008- )

Construction et mise en marche d'une maternelle pour 300 enfants, 100 en petite section, 100 en moyenne et 100 en grande. Equipée de 6 salles, une cantine, une grande cour, un bureau de direction, et une maison pour le gardien. La maternelle reçoit des enfants de 3 à 5 ans et offre un programme nutritionnel, éducationnel et sanitaire.

 

Le programme inclut un enseignement basique en français, dejeûner complet (lait au chocolat, céréales, riz, oeuf, fruit, pain et beurre), contrôle de croissance et supplément vitaminique, minéraux et anti-parasites.

De plus, il comprend l'alphabétisation annuelle pour 60 mères d'enfants de la maternelle qui consiste à l'apprentissage basique des chiffres, lettres et langue française et séances de nutrition, hygiène et santé.

Integration scolaire, professionnele et sportive (2007- )

Projet conçu comme un moyen de formation pour éviter que les enfants ne soient livrés à eux- mêmes dans la rue, courant le risque de tomber dans la drogue, violence, maladies graves, prostitution et exclusion sociale où il est très difficile de s’en sortir.

 

Le projet a deux catégories: « Formation et Réinsertion d'enfants de la rue » pour des enfants éprouvant de graves difficultés familiale et la « Formation à travers le sport ».

Le projet d'enfants de la rue est créé pour les enfants entre 8 et 12 ans qui ne vont pas à l’école et qui, malgré leur appartenance à une famille ou à un foyer, passent leurs journées à déambuler dans la rue sans ne rien avoir à faire et courant un risque considérable. L’objectif est la formation, éducation et orientation des enfants pour qu’ils abandonnent la rue. Chaque année, 15 nouveaux enfants se rendent à la FAR du lundi au vendredi de 9h à 17h et reçoivent des cours d’éducation scolaire, formation au travers d’activités sportives, conversations éducatives, alimentation, nutrition et santé, dans le but d’une réinsertion à l’école ou à un apprentissage. Dans le premier cas, la FAR leur offre l’indispensable pour leur retour à l’école (la majorité ayant besoin d’aide économique pour payer l’inscription et le matériel); et dans le 2ème cas, la FAR leur offre l’accès (paiement de la formation pendant 4 à 7 ans) à différents ateliers de soudure, mécanique, menuiserie, couture, électricité selon les aptitudes de chaque enfant.

Le deuxième projet, la Formation à travers le sport est destiné aux garçons de 10 à 18 ans. Il s’agit d’une activité extra-scolaire de trois jours par semaine. L’entrainement sportif permet aux enfants de travailler sur les valeurs intrinsèques au sport telles que le travail en équipe, la camaraderie, le respect des gens, la tolérance, l’acceptation des règles, la persévérance, le dépassement de soi-même, l’autodiscipline, la responsabilité, la coopération, l’honnêteté, la loyauté et le désir de se surpasser.

Formation de filles non-scolarisées (2012- )

C’est un projet conçu pour des filles orphelines ou provenant d’environnements très dysfonctionnels, qui vivent dans des familles d’accueil où, comme des « cendrillons », elles sont obligées à réaliser des tâches ménagères. 20 nouvelles filles chaque année, pour leur donner une formation de base dans l’enseignement primaire et leur permettre ainsi une réintégration dans l’école ou dans les ateliers de formation professionnelle, pour leur assurer un future.

     

Bourses d'etudes pour la scolarisation (2009- )

Suite aux terribles inondations de 2009 qui laissèrent près de 350.000 personnes sans foyer ni effets personnel, nous avons créé le projet de “Bourses d'etudes pour la scolarisation” qui a offert les aides nécessaires pour que des centaines d’enfants du quartier de Rimkieta puissent continuer leurs études dans les écoles publiques du quartier. Actuellement, près de 500 enfans sont scolarisés par an.

 

 

Aides à l'ecole badenya de la salle (2007 - 2008)

Aides ponctuelles pour la construction de nouvelles salles et l'infirmerie a l'école "Badenya" de La Salle (plus de 1.000 élèves) afin d'augmenter la capacité de scolarisation.

Projet Développement

Inclut toutes les initiatives et activités orientées à promouvoir la croissance économique et à favoriser les conditions de vie des habitants de Rimkieta.

Projets en marche

Microcrédits pour des femmes entreprenueses (2007-2011)

La Fondation, avec le but de favoriser le développement professionnel des femmes et l'égalité d’opportunités, a généré plus de 800 microcrédits de 75€ chacun. Le projet, dirigé à des femmes entrepreneuses afin de les aider à créer un commerce, se trouve présentement en stand-by pendant que la Fondation gère les nécessaires permissions exigés pour l’Administration du pais. Le but de cette initiative consiste à encourager le défi personnel et obtenir le statut social nécessaire qui leur permettra, en cas de décès du mari, de décider de leur avenir et celui de leurs enfants. Actuellement 200 micro-crédits sont actifs et entre 15 et 20 nouveaux micro-crédits sont cédés tous les mois.

   

 

 

Plantation et grillage de protection d'arbres (2008- )  

La plantation d’arbres a pour but d’inculquer à la population les nombreux bénéfices de la régénération de la végétation. Et plus encore, pour un quartier comme Rimkieta, qui offre des conditions de vie extrêmement dures dues à son climat aride et sec pendant huit mois, et son incapacité à assumer l’excès de pluie des quatre autres mois. Les précipitations et les températures sont plus extrêmes dans ses maximales et minimales, dû en partie au manque de végétation. Le projet consiste à planter, arroser, entretenir et renouveler des arbres (plus de 7.000 jusqu’à présent) protégés par du grillage, le tout renforcé par un programme de sensibilisation des gens du quartier pour qu’ils s’occupent des arbres et les respectent.

 

 

Banque de Céréales (2007- )

Construction et mise en marche d’une banque de Céréales destinée à la vente de maïs. Le projet repose sur l’achat de maïs à prix de récolte pour couvrir 500 rations quotidiennes. Une ration équivaut à l’aliment quotidien d’une personne au Burkina, i.e. 500 grammes de céréales.

 

Moulin à Cereales (2011- )    

 


 

Cyberoffice (2011-2015)

Construction et mise en place d'un Cyberoffice. Il existe à Rimkieta une demande importante pour l’accès aux nouvelles technologies, connexion à internet, aux ordinateurs pour préparer des documents par écrit, ainsi que les services basiques tels que photocopies ou impression de documents. Le projet Cyberoffice a permis la construction d’un local de 15 m2, équipé de ventilation et services d’accès à 6 postes d’ordinateurs, connexion à internet, impression, photocopies, scanner et mécanographie de documents.


Aides a la construction d'un chapelle (2011- )

Suite aux inondations de septembre 2009, de nombreux bâtiments de Rimkieta ont été sérieusement endommagés et la chapelle de la CCB (Communauté Chrétienne de Base) "Saint Joseph" à Rimkieta est devenue totalement inutilisable dû aux fissures causées par l’eau. La FAR a contribué aux frais de la reconstruction du toit et du système de fermeture de la chapelle (le toit, les portes et les fenêtres).

 

Mini explotation familiale d'elevage de porcs (2009-2011)

Projet d’une éventuelle mini-exploitation familiale d’élevage de porcs destinée à aider les femmes veuves du quartier. Ne sont nécessaires ni une grande infrastructure ni de nombreuses ressources ; seulement offrir les moyens indispensables pour pouvoir lancer l’élevage de porcs dans leurs foyers et les accompagner dans les premières années d’exploitation.


Project Santé

Un de nos plus grands défis est de réduire le taux élevé de mortalité infantile et d’augmenter l’espérance de vie des habitants de Rimkieta. La malnutrition, la précarité des ressources médicales et le manque de prévention favorisent la contagion des maladies mortelles telles que la malaria, la fièvre jaune, la typhoïde, etc.

Aujourd’hui, le quartier ne dispose que du Centre Médical de Soins Primaires que la Fondation a construit; service insuffisant pour sa population.

Depuis la FAR, nous développons des projets orientés à prévenir ou pallier les problèmes de santé du quartier.

Projets en marche

Centre de santé (2007-)

Le projet a permis la construction, mise en marche et fonctionnement d’un Centre de Santé de soins primaires et dispensaire à la paroisse de San Agustín de Bissighin.

Aujourd’hui, le Centre Médical reçoit entre 15 et 20 visites quotidiennes, et bien que nous continuions à aider grâce aux dons de médicaments, cela reste insuffisant et la Paroisse gère le service directement.

 

Projet “Moustiquaires” (2009-)

La Malaria est la principale cause de mortalité infantile en Afrique. Elle affecte plus de 300 millions de personnes par an et provoque en Afrique plus de 2 millions de décès par an, la moitié étant des enfants de moins de 5 ans.

Le projet consiste d’une part à sensibiliser les habitants de Rimkieta sur le besoin et les bénéfices de l’usage des moustiquaires pour prévenir la maladie.

D'une autre part, la FAR s'occupe de la vente des moustiquaires à prix social pour les gens les plus démunis.

 

Equipement Medical (2010-)

Ce projet cherche à augmenter l’équipement et les ressources médicales que possède aujourd’hui le quartier de Rimkieta pour favoriser la qualité et l’efficacité du service sanitaire.

La première initiative dans ce domaine a reposé sur l’achat de deux moto-ambulances pour faciliter le transfert des malades.   

 

Projet EAU

58% de la population de Burkina Faso n’a pas accès à l’eau.

Les distances sur Rimkieta sont énormes.

Les moyens de transport sont inexistants et les habitants, normalement les femmes, les jeunes filles et fillettes doivent marcher de nombreux kilomètres en chargeant des litres d’eau.

Nos projets répondent au besoin de fournir l’eau potable aux habitants du quartier.

Projects en marche

Forage “Jeanología 1” (2011-)

Construction d’un forage à pompe India à Zongo, quartier annexe à Rimkieta.

Le forage "Jeanología 1" fournit de l’eau potable à une population de près de 3.000 personnes et a une capacité de 2.200 litres/heure.

Forage “Jeanología 2” (2011-)

Réhabilitation d’un forage à pompe India à Zongo.

Le forage "Jeanología 2" a una capacité de 3.200 litres/heure.

Forage “Jeanología 3” (2011-)

Réhabilitation d’un forage à pompe India à Zongo.

Le forage "Jeanología 3" a una capacité de 4.000 litres/heure.

Forage “Emshi” (2009-)

 

Construction d’un forage à la Maternelle “Valencia”, équipé de plaques solaires et d’un dépôt d’eau.

Le forage "Emshi" a une capacité de 500 litres/heure et fournit de l’eau pour les projets de la FAR et l’arrosage quotidien de la plantation des arbres.

Forage “Luis” (2005-)

Construction d’un forage dans l’un des endroits les plus défavorisés de Rimkieta.

Initialement à pompe Volanta, changé a pompe India en 2012 pour minimiser l’effort de l’extraction d’eau manuel.

La capacité du puits "Luis" est de 1.200 litres/heure et fournit de l’eau potable à une population de près de 2.000 personnes.

Prochains Projets 

Notre engagement et notre souhait de permanence sur Rimkieta nous motivent à aller plus loin en détectant les carences et besoins futurs du quartier et en créant des projets qui puissent les satisfaire.

Dans ce sens, nous espérons pouvoir continuer à compter sur votre collaboration pour pouvoir matérialiser les prochains objectifs:

  1. Subvenir aux frais fixes mensuels dérivés du fonctionnement des projets en marche (Maternelle; Alphabétisation de femmes; Enfans de la rue; Formation à travers le sport; Formation de filles non scolarisées; Bourses scolaires et Universitaires; Microcredits pour femmes; Plantation d'arbres; Moulin et Banque de céréales; Jardin potager pour les femmes; Vélos; Interventions opthalmologiques; Asistance médicale ponctuelle; Forages) pour persévérer sur Rimkieta.
  2. Nouvelle plantation de 500 arbres protégés par an
  3. Construction et mise en place d’une deuxième maternelle à Zongo

 

 

© 2018 Copyright Amigos de Rimkieta - Avis Légal et Police de confidentialité - diseño web: MoreThanWeb.es