Alphabétisation des mères : Bien plus que des chiffres et des lettres !

Alphabétisation des mères : Bien plus que des chiffres et des lettres !

“Apprendre à lire et à écrire nous permet de nous intégrer dans la société, de sortir de l’ignorance et d’améliorer notre quotidien”. C’est l’une des réponses de « l’enquête de satisfaction » de fin d’année de l’une des femmes bénéficiaires du projet “Alphabétisation des mères”, qui ne peut pas mieux résumer la grandeur de ce projet, qui est bien plus que l’enseignement des chiffres et des lettres !

Trois semaines et demie qui en ont valu la peine

Trois semaines et demie qui en ont valu la peine

“Bonjour, j’ai le regret de vous informer que la nuit dernière Amdiatou a été soudainement admise à l’hôpital et est décédé pendant la nuit. Les tests effectués ont donné un résultat positif au paludisme et, bien que les médecins ne puissent pas le confirmer, ce serait la cause du décès. Même si nous ne voulions pas qu’elle parte si tôt, elle nous a quitté sans souffrir et elle est redevenue heureuse ces dernières semaines. Repose en paix”.

Avoir de l’électricité, un luxe…

Avoir de l’électricité, un luxe…

J’avais eu quelques semaines courtes d’inspiration. Rien de troublant, un diagnostic certain : la chaleur de cette période de l’année. Mais le dimanche 16 mai a été célébrée la Journée mondiale de la Lumière, et comme par hasard, « j’ai été illuminée »

Un service aux autres : ce que vous ne voyez pas…

Un service aux autres : ce que vous ne voyez pas…

L’organisation de l’élection des Délégués du Personnel m’inquiète toujours. Et je ne sais pas trop pourquoi, puisque j’en ai déjà organisé quelques-unes, sans autre complication. C’est peut-être le fait que le processus comporte un calendrier de formalités, avec des délais méticuleux à respecter. Ou peut-être que c’est la difficulté de trouver des candidats à cette fin. Mais malgré mes craintes, nous avons de nouveaux délégués du personnel !

“Primum vivere, deinde philosophare” (“Vivre d’abord, ensuite philosopher”) por JCVD

“Primum vivere, deinde philosophare” (“Vivre d’abord, ensuite philosopher”) por JCVD

“Dans la causerie du dimanche, nous avons appris aux enfants qu’ils doivent tous apprendre à vivre ensemble, comme des frères, et favoriser la compréhension et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots”. D’après un reportage de Jacques, responsable du projet de Formation et de Réinsertion des enfants de la rue, sur l’une des conférences de formation que nous avons données.