Sauvées des mutilations génitales féminines !

Sauvées des mutilations génitales féminines !

Lorsque nous avons conçu l’un des nouveaux projets de cette année, la campagne de sensibilisation contre les MGF (mutilation génitale féminine), une pratique interdite et pénalisée au Burkina Faso depuis 1986 mais qui est malheureusement encore très active, aucun d’entre nous ne pouvait rêver l’impact que, moins de 48 heures après l’avoir effectuée, elle a déjà eu, et qui me tient assise en face de l’ordinateur avec un sourire.

Femme, monnaie de change au Burkina

Femme, monnaie de change au Burkina

Nous sommes dans l’agitation de la remise des bourses d’études scolaires et universitaires de cette nouvelle année scolaire. Vous pouvez imaginer l’atmosphère qui y est respirée, beaucoup d’agitation, avec un ordre méticuleux, mais ambiance agitée. Visages de joie et de satisfaction, chez les mères, sur les enfants eux-mêmes qui sont les bénéficiaires de la bourse, et bien sûr, en nous qui avons l’immense privilège e pouvoir les remettre, grâce à vous tous. Mais ce matin, la raison pour laquelle l’une des mères est venue 4 jours en retard pour recevoir la bourse pour sa fille, a généré à nouveau en moi un chagrin difficile à surmonter.

« Urgence humanitaire sans précédent », met en garde l’ONU, par JCVD

« Urgence humanitaire sans précédent », met en garde l’ONU, par JCVD

Non pas que nous soyons adeptes des alarmes et encore moins des gros titres… au cours de la dernière décennie nous avons préparé et envoyé des centaines de “posts” juste pour aider les Amis de Rimkieta à se faire une idée de ce qu’il en est là-bas … Nous n’avons jamais eu recours à d’autres titres, sauf peut-être quand, en septembre 2009, il y a dix ans, ces averses avaient laissé plus de 300 000 personnes en pleine intempérie seulement à Ouagadadougou la capitale. Maintenant, l’ONU nous annonce une situation limite alimentaire pour 700 000 personnes au Burkina …

Déjà 9.000 !!!! (arbres plantés)

Déjà 9.000 !!!! (arbres plantés)

Le début de la saison des pluies, en mai ou juin, marque le début de la nouvelle plantation d’arbres. Et comme chaque année, une fois achevé, Jacques, le responsable du projet, nous explique comment il s’est déroulé, dans un rapport spécial que j’aime partager avec vous aujourd’hui, en raison de la profondeur et de la rigueur avec lesquelles travaille Jacques, et nous essayons tous de le faire.

“Wak? (Mauvais oeil…)”

“Wak? (Mauvais oeil…)”

Blog < Retour Il y a deux jours, le père d’une grande amie est décédé. Je veux croire qu’une autopsie exclurait la raison pour laquelle, du jour au lendemain, sans aucun symptôme de maladie, ils disent qu’il est mort : un « wak (mauvais oeil) d’un membre de la famille...