« Urgence humanitaire sans précédent », met en garde l’ONU, par JCVD

« Urgence humanitaire sans précédent », met en garde l’ONU, par JCVD

Non pas que nous soyons adeptes des alarmes et encore moins des gros titres… au cours de la dernière décennie nous avons préparé et envoyé des centaines de “posts” juste pour aider les Amis de Rimkieta à se faire une idée de ce qu’il en est là-bas … Nous n’avons jamais eu recours à d’autres titres, sauf peut-être quand, en septembre 2009, il y a dix ans, ces averses avaient laissé plus de 300 000 personnes en pleine intempérie seulement à Ouagadadougou la capitale. Maintenant, l’ONU nous annonce une situation limite alimentaire pour 700 000 personnes au Burkina …

Déjà 9.000 !!!! (arbres plantés)

Déjà 9.000 !!!! (arbres plantés)

Le début de la saison des pluies, en mai ou juin, marque le début de la nouvelle plantation d’arbres. Et comme chaque année, une fois achevé, Jacques, le responsable du projet, nous explique comment il s’est déroulé, dans un rapport spécial que j’aime partager avec vous aujourd’hui, en raison de la profondeur et de la rigueur avec lesquelles travaille Jacques, et nous essayons tous de le faire.

“Wak? (Mauvais oeil…)”

“Wak? (Mauvais oeil…)”

Blog < Retour Il y a deux jours, le père d’une grande amie est décédé. Je veux croire qu’une autopsie exclurait la raison pour laquelle, du jour au lendemain, sans aucun symptôme de maladie, ils disent qu’il est mort : un « wak (mauvais oeil) d’un membre de la famille...
Évitant un lynchage

Évitant un lynchage

Depuis quelques mois, nous gérons une affaire très, très délicate : AK, une des filles du projet “Formation de filles non scolarisées”, qui a subi des sévices sexuels par le vendeur de l’épicerie, voisin de sa maison, et où elle faisait habituellement quelques achats quotidiens de la famille.

“Ami de Rimkieta”?

“Ami de Rimkieta”?

Mais quelles journées nous sommes en train d’avoir ! Alyetou, ancienne élève de l’école maternelle et, actuellement bénéficiaire d’une bourse scolaire, a subi une dengue sévère qui lui a laissé des séquelles neurologiques importantes. Une de nos bien-aimées universitaire avec bourse, Ivette, est atteinte de glaucome récemment diagnostiqué, Issa, avec bourse scolaire, est hospitalisé depuis une semaine, très malade et il n’existe aucun moyen d’avoir, pour l’instant, un diagnostic de ce qui lui arrive.