Blog

Posts plus populaires :

Derniers posts :

Trois semaines et demie qui en ont valu la peine

Trois semaines et demie qui en ont valu la peine

“Bonjour, j’ai le regret de vous informer que la nuit dernière Amdiatou a été soudainement admise à l’hôpital et est décédé pendant la nuit. Les tests effectués ont donné un résultat positif au paludisme et, bien que les médecins ne puissent pas le confirmer, ce serait la cause du décès. Même si nous ne voulions pas qu’elle parte si tôt, elle nous a quitté sans souffrir et elle est redevenue heureuse ces dernières semaines. Repose en paix”.

lire plus
Avoir de l’électricité, un luxe…

Avoir de l’électricité, un luxe…

J’avais eu quelques semaines courtes d’inspiration. Rien de troublant, un diagnostic certain : la chaleur de cette période de l’année. Mais le dimanche 16 mai a été célébrée la Journée mondiale de la Lumière, et comme par hasard, « j’ai été illuminée »

lire plus
Un service aux autres : ce que vous ne voyez pas…

Un service aux autres : ce que vous ne voyez pas…

L’organisation de l’élection des Délégués du Personnel m’inquiète toujours. Et je ne sais pas trop pourquoi, puisque j’en ai déjà organisé quelques-unes, sans autre complication. C’est peut-être le fait que le processus comporte un calendrier de formalités, avec des délais méticuleux à respecter. Ou peut-être que c’est la difficulté de trouver des candidats à cette fin. Mais malgré mes craintes, nous avons de nouveaux délégués du personnel !

lire plus
“Primum vivere, deinde philosophare” (“Vivre d’abord, ensuite philosopher”) por JCVD

“Primum vivere, deinde philosophare” (“Vivre d’abord, ensuite philosopher”) por JCVD

“Dans la causerie du dimanche, nous avons appris aux enfants qu’ils doivent tous apprendre à vivre ensemble, comme des frères, et favoriser la compréhension et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots”. D’après un reportage de Jacques, responsable du projet de Formation et de Réinsertion des enfants de la rue, sur l’une des conférences de formation que nous avons données.

lire plus
150 autres enfants à la Maternelle “Valencia”!

150 autres enfants à la Maternelle “Valencia”!

Il me vient à l’esprit plusieurs façons de commencer cette nouvelle année 2021. Et un peu de “Filomena” au Burkina serait l’une d’entre elles, sans aucun doute. Mais la meilleure de toutes est la bénédiction des trois nouvelles salles de classe de la maternelle “Valencia”, qui nous permet d’augmenter de 150 le nombre de bénéficiaires, de 300 à 450 enfants.

lire plus
Quinze mille, oui quinze mille, “rimkietiens” mobilisés !

Quinze mille, oui quinze mille, “rimkietiens” mobilisés !

J’ai entendu dire récemment que pour certains politiciens africains, le vélo est un symptôme de la non avancée du continent. Cependant, les villes avec le taux de cyclisme urbain le plus élevé sont des villes “ plutôt avancées” et parmi les plus riches du monde. Sept ans après la livraison du premier vélo pour Rimkieta, et arrivé ce mois-ci à 4000, je ne peux pas être plus fière et reconnaissante : sûrement environ 15000 “rimkietiens” aujourd’hui ont un moyen de locomotion.

lire plus
Sauver des vies

Sauver des vies

“Le cas d’AB n’est pas un cas isolé ; La FAR sauve des vies. Je ne crois pas que vous en ayez conscience et il me parait juste de le faire savoir ”. Mme, Brigitte, psychologue pour enfants.

lire plus
COVID-19 au Burkina : Ce qui nous attend !

COVID-19 au Burkina : Ce qui nous attend !

< Retour Dieu étreint mais n'étouffe pas, est un fait. Et nous devrions lui en être reconnaissants que, pour quelque raison que ce soit, puisqu’il existe plusieurs hypothèses à cet égard, aucune d’entre elles évidente, l’impact sur le Burkina de COVID-19 en termes de...

lire plus
COVID-19 au Burkina : retenant notre souffle

COVID-19 au Burkina : retenant notre souffle

Vous n’imaginez pas la recharge d’énergie de tous vos messages de soutien et d’affection, suite au dernier post en relation avec l’arrivée au Burkina du COVID-19. Beaucoup d’entrer vous me demandent comment nous allons. Si je réponds san plus, je vais vous dire très bien, parce que c’est vrai, mais si je prends une seconde pour y réfléchir, je me rends compte que personnellement, je passe la journée à retenir mon souffle, comme si cela pouvait aider à ce qui vient à peine de commencer, cesse vite.

lire plus

Contact

Madrazo, 96 Entresuelo D

08021, Barcelona

Tel +34 932 050 458

rimkieta@amigosderimkieta.org

www.amigosderimkieta.org

Suivez-nous sur