Blog

< Retour

In Memoriam “tío Pepe”

Déc 2, 2020 | 0 commentaires

Cher tío Pepe,

C’est maintenant que tu vas devoir briller. Maintenant du cie l!

Des dizaines d’années de compagnie, presque 17, depuis que tu avais décidé que ce que nous avions commencé “se devait à une bonne raison”, et que je ne considérais pas  continuer dans une nouvelle situation; et tant de détails d’empathie authentique avec les causes et les personnes les plus diverses… C’est le résumé de ta vie dans mon cœur. Un formidable professionnel, oui. Un entrepreneur visionnaire, aussi. Mais surtout, un membre de la famille, un ami et un homme avec une sensibilité sociale exquise.

Ce sont quelques jours d’émotion spéciale pour ton départ, et pour le nombre de manifestations d’affection et d’admiration que nous recevons tous, dans ta famille et même la mienne. Même un compagon de tes études d’ingénieur, c’est-à-dire d’il y a quelques années, m’a écrit avec une immense affection envers toi. Je n’en suis pas étonné. Et cela réconforte beaucoup.

Tu a été le soutien de tant de personnes, que ton absence ici ne peut être compensée que par la confiance dans la miséricorde divine, qui a dû déjà t’accueillir dans son sein. Si comme le dit Saint Jean de la Croix “au crépuscule, vous serez jugés dans l’amour” et si aimer c’est donner, s’occuper de, accompagner, venir, prendre soin de, écouter, venir en aide, se taire et savoir comment souffrir seul quand il convient; si aimer est tout cela, le jugement avec tes affaires doit avoir été très bienveillant parce que tu as fait beaucoup et et tu l’as très bien fait.

Repose dans la paix du Seigneur.

Et, comme je te dis au début, prends grand soin de cette FAR que tu as tant aimée et que nous savons tous les deux qu’elle n’aurait pas existé si cela n’avait pas été de ta faute! Elle a et aura encore besion de tes attentions particulières.

Nous t’avons aimé, nous t’aimons et nous t’aimerons toujours beaucoup. Ton ami, JCVD