Blog

< Retour

La FAR à toute vitesse, le pays pas autant… (Post spécial de JCVD)

Déc 28, 2017 | 0 commentaires

Chers Amis de Rimkieta,

Une fois de plus par ces dates, nous avons voyagé à Rimkieta, avec l’objectif de prendre soins des relations sociales et institutionnelles, devant également assister ces questions. Nous y sommes allés Chus Moldes, Eva Morcillo, Mercè Casanovas, Fernando Infiesta et moi-même (Photo 1). Le voyage de l’aller, pendant la journée, aussi amusant et confortable que d’habitude. Le retour, pendant la nuit, pas aussi amusant ni à l’aise… comme toujours… Le logement là-bas, une maison avec services pour nous cinq : beaucoup mieux et moins cher qu’un hôtel. Grand discernement des« Marias ».

Photo 1. Membres du voyage cette année, avec María Bacardit, « Petite Maria », attendant d’être reçus par le Naaba de Zongo (chef traditionnel).

Photo 1. Membres du voyage cette année, avec María Bacardit, « Petite Maria », attendant d’être reçus par le Naaba de Zongo (chef traditionnel).

Avec un agenda chargé (Photo 2), préparé comme d’habitude par María et une arrivée avec un Comité d’accueil phénoménal, cette année je vais vous décrire mes impressions par le biais de photographies, qui vous aideront à vous transporter à Rimkieta et à Zongo, avec les commentaires de personnes dignes de notre confiance dans ce pays. La première très bien. La deuxième pourrait aller mieux… Mais nous continuons comme toujours avec enthousiasme et persévérance, que votre soutien continu ainsi que la gratitude de toutes ces bonnes personnes renforcent.

La Maternelle et tout ce qui touche à la « Formation de filles non scolarisées » et l’alphabétisation des femmes que Rihanata et Mme Hema à Rimkieta et Mercè supervise depuis Barcelone, fonctionnent comme une montre suisse… Il y a déjà plusieurs années de rodage, et sensationnels professionnels, avec une équipe d’enseignantes, chacune avec son plan de formation personnelle chaque année. Les photos 3 à 6 reflètent une certaine vision, avec une « princesse » de la maternelle, ayant récemment terminé son petit déjeuner et avec des restes de lait encore dans son sourire ; Rihanata harangant l’équipe à Rimkieta, la crèche de la maternelle, comme ils la préparent là-bas ; et une instantanée d’une visite amicale qui collabore dans le nettoyage des moustiques… équipe et méthodologie parfaitement préparées à aborder le très attendu projet attendu d’une deuxième maternelle pour 500 enfants à Zongo, dès que les terrains nous soient concédés.

Photo 2. Agenda du voyage

Photo 2. Agenda du voyage

La matérialisation de l’agenda de la photo 1, a été réalisée avec les « prévisibles », changements de dernière minute de chaque année et nous avons pu couvrir tout ce qui été programmé. Je tiens à souligner que chaque projet est soumis au contrôle direct de Barcelone, par certain des composants de le « Équipe Centrale », afin de comparer l’évolution de ce qui nous est envoyé périodiquement (depuis chaque semaine, chaque mois, selon la nature du projet) de Rimkieta, pour vous donner une idée de la rigueur avec laquelle nous travaillons. Lourd, laborieux…, mais efficace et qui fait honneur à notre devise d’ «entreprise sans but lucratif, mais avec but excédent » qui assurera, dans la mesure du possible, son avenir. Répondant donc à ce qui est maintenant s’appelle « durabilité » et avant s’appelait toujours appelé « continuité »…

Photo 3. Une princesse de la maternelle, avec un grand sourire après avoir mangé son petit déjeuner.

Photo 3. Une princesse de la maternelle, avec un grand sourire après avoir mangé son petit déjeuner.

Parce que la FAR n’a pas vocation de dimension, mais si, de persistance et de persévérance. De telle sorte qu’après le « san-repos » des 4 journées là-bas, ainsi qu’après toute séance de travail, on accompagne toujours un résumé et un « To Do », avec la personne responsable. Avec la particularité que nous ne mettons pas de date limite, parce qu’il y a longtemps, nous sommes arrivés à la conclusion qu’en Afrique, la chose importante est d’« arriver » et l’impossible est d’« arriver avant ». Sa culture, loin de l’occidentale, pourrait se formuler non pas tant en « ne laissez pas pour demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui », comme “survit aujourd’hui, et nous verrons ce qui se passe demain… ». Adaptation difficile pour n’importe quel européen, ce qui conduit à abandonner un travail social peu d’années après l’avoir commencé en Afrique. Nos critiques là-bas disent que ce qu’ils admirent de plus de la FAR n’est pas sa dimension (1400 bénéficiaires directs…), ou l’état des installations (toujours impeccables, fait insolite), mais que nous sommes  à pied d’œuvre  depuis 13 ans… nous croyons, en grande partie grâce à Maria (MVD) et depuis deux ans déjà, grâce à la « petite Marie » (comme tout le monde connait María Bacardit à Rimkieta), et elle est de Terrassa : sacrée recrue !

Photos 4, 5 et 6. Rihanata avec l’équipe de la FAR; la Crèche de Noël de la maternelle; la « moustiquaire » naturelle

Photos 4, 5 et 6. Rihanata avec l’équipe de la FAR; la Crèche de Noël de la maternelle; la « moustiquaire » naturelle

Ce ne sont pas des voyages touristiques ou de loisirs: ce sont d’authentiques corvées, de travail “agréable et satisfaisant”. Cette année, les cinq voyageurs avons convenu que ce voyage a été le plus productif et rassurant depuis longtemps. Et c’est que, le fait de persévérer n’est aucunement absurde, parce que treize ans plus tard, nous pouvons dire que nous avons enfin commencé à récolter les fruits.

Puits Jeanologia III: visite sur place pour programmer les travaux de restauration d’accès.

Puits Jeanologia III: visite sur place pour programmer les travaux de restauration d’accès.

Et également commenter que Maria et Wendkuni, qui est devenu le maître de son quartier, ainsi que  Patrick vont parfaitement bien, sous réserve de mesures de prudence aujourd’hui imposées par sécurité là-bas.

Il ne me reste qu’à vous remercier à tous, parce que rien de tout cela ne serait possible sans votre soutien qui nous aide tant à persévérer dans tous les jours.

Je vous envoie à tous une grande étreinte de tout cœur, en vous souhaitant un Joyeux Noël, plein de bénédictions, de santé et de paix, en particulier la familiale, Jcvd